Le Fonds du patrimoine de l’ARC2019-11-16T01:20:17+00:00

Fonds du patrimoine de l’ARC

Le Fonds du patrimoine de l’ARC («le Fonds du patrimoine» ou «le Fonds» ») est une entité des biens non publics (BNP) des Forces armées canadiennes au sens de la Loi sur la défense nationale.

Il comprend les sommes collectées dans le but de soutenir les affaires non publiques du Régiment royal de l’Artillerie canadienne.

Ces sommes proviennent de contributions volontaires de membres de la famille régimentaire et des amis du régiment.

En tant qu’entité de la centrale nucléaire des Forces armées canadiennes, le Fonds du patrimoine de l’ARC est classé par l’Agence du revenu du Canada parmi les «donataires reconnus». À ce titre, les contributions ou les dons au Fonds génèrent des reçus officiels aux fins de l’impôt sur le revenu émis par le CRQ RCR au nom du Bureau de la comptabilité des fonds non publics des Services de moral et de bien-être des Forces canadiennes (SBMFC) à Shilo, MB. Des reçus fiscaux consolidés seront envoyés aux donateurs au cours de la période allant de décembre à janvier, car de nombreux donateurs apportent leur soutien plusieurs fois par an.

Le Fonds du patrimoine de l’ARC est exploité en tant que compte du Fonds central des Forces canadiennes (FCFC) – également une entité des BNP. Les dons affectés à des fins spécifiques sont déposés dans un sous-compte d’exploitation jusqu’à ce qu’ils soient dépensés. Les dons généraux sont déposés dans un sous-compte d’investissement afin de générer des revenus pour une utilisation future. Les fonds du fonds du patrimoine de l’ARC avec le FCFC attirent les revenus d’investissements (principalement d’intérêts) qui sont dépensés pour les programmes en cours (dans le cas du sous-compte d’exploitation) ou réinvestis selon le montant qui peut être décidé de temps à autre ( dans le cas du sous-compte d’investissement). À l’heure actuelle, cinquante pour cent des revenus générés dans le sous-compte de placement sont réinvestis. Le reste est transféré sur le sous-compte d’exploitation.

Le Fonds du patrimoine de l’ARC est régi et géré conformément au règlement sur les centrales nucléaires des Forces armées canadiennes et à la constitution du Fonds. Les dépenses sont également guidées par la stratégie familiale de l’ARC.

Les dépenses du Fonds sont axées sur le soutien de la ligne d’activité 5 de la Stratégie pour la famille de l’ARC – Célébrons notre patrimoine.

Des dépenses sont également engagées pour appuyer le secteur d’activité 3 – Encourager l’institution familiale régimentaire et le secteur d’activité 3 – Communiquer avec les Canadiens

Conformément à ces directives, les dépenses ont, ou financent actuellement, les programmes, projets et activités suivants.

Projets récemment terminés

Statuts à la mémoire du lieutenant-colonel John McCrae

«Son cœur était avec les armes à feu» – a écrit Sir Andrew Macphail du lieutenant-colonel John McCrae. Les états de service distingués de McCrae auprès du Régiment royal de l’Artillerie canadienne, en tant que membre du Régiment depuis plus de 17 ans, et plus tard en tant que chirurgien dévoué de la 1ère Brigade, l’Artillerie de campagne canadienne, sont une source de grande fierté pour tous les artilleurs canadiens. Nous sommes ravis des résultats de notre collaboration avec le Service de santé royal canadien, les gouvernements du Canada et de la Flandre et avec l’artiste et sculpteur Ruth Abernethy qui a vu grandir, dans la capitale de notre pays, à proximité du mémorial national de l’artillerie, et dans la ville natale de McCrae Guelph, à l’occasion du centième anniversaire de la première bataille d’Ypres, un hommage approprié à un artilleur, médecin et poète, dont les sentiments, exprimés avec tant d’éloquence sous la forme de «In Flanders Fields», ont profondément et durablement façonné la pratique de la mémoire. Le Canada et l’étranger et qui ont donné une voix immortelle à ceux qui, au fil des ans, ont fait le sacrifice ultime pour la défense de nos valeurs et de notre mode de vie.

Don d’une statue de McCrae Maquette au Capitaine Général

En 2016, le colonel commandant a eu l’honneur de présenter au capitaine général une maquette des statues de John McCrae que le régiment avait érigées à Ottawa et à Guelph. Le socle de la maquette s’inspire de l’un des socles qui composent le monument commémoratif du Royal Artillery à Hyde Park et est fabriqué à partir de la même pierre.

Don d’une statue de McCrae Maquette au Royal Regiment of Artillery

Notre régiment allié, le Royal Regiment of Artillery, a célébré en 2016 le 300e anniversaire de sa fondation. À cette occasion, nous avons également présenté au RA une maquette de la statue de John McCrae. Notre cadeau a été remis au maître-mitrailleur St James’s Park au mess des officiers du RA à Larkhill, le jour de la fête de la saint Barbara 2016.

Histoire de casquette d’artillerie des instructeur en artillerie et assistant instructeur en artillerie

Le personnel d’artillerie fait depuis longtemps partie intégrante du système de formation de l’artillerie. Nous avons donc été ravis lorsque le lieutenant-colonel (retraité) John Dick a écrit, à ses propres frais, une histoire illustrée du chapeau d’instructeur et de l’assistant instructeur dans l’artillerie. Le Fonds du patrimoine a acheté les exemplaires existants et les droits d’auteur du livre du lieutenant-colonel Dick en vue de les remettre à chaque diplômé des cours IG et AIG.

Pèlerinage commémoratif de la bataille de la crête de Vimy

Pour marquer le 100e anniversaire de la bataille de la crête de Vimy, plus de 100 membres de la famille régimentaire (actifs, retraités, membres de la famille et amis) ont effectué un pèlerinage en France et en Flandre, où ils ont non seulement assisté aux cérémonies du centenaire à Vimy le 9 avril, mais aussi ont-ils visité et étudié les champs de bataille de Juno Beach, la crête de Verrières, Dieppe, Ypres et la Somme. Le Fonds du patrimoine a souscrit la participation de dix membres subalternes du régiment choisis sur la base du mérite.

Ceinture de Tambour Major pour le Groupe de l’ARC

En 2017, le Fonds du patrimoine a acheté une nouvelle écharpe de tambour major pour compléter les tenues du Groupe de l’ARC au Buckingham Palace, au château de Windsor et à d’autres sites de Londres.

Monument de la bataille de la cote 70

Les artilleurs ont joué un rôle essentiel dans la grande mais méconnue victoire canadienne sur la colline 70 en août 1917. Nous sommes donc fiers de pouvoir verser quelque 16 000 $ au projet Hill 70 afin d’assurer que ce chapitre de l’histoire du régiment ne soit pas oublié.

Salut commémoratif du 100e anniversaire de la bataille de Passchendaele

En novembre 2017, un détachement de quatre membres du 1 RCHA s’est rendu à Fort Seclin, près de Lille, en France, où ils ont piloté un obusier historique de 4,5 pouces et se sont joints à des artilleurs britanniques, australiens, néo-zélandais, français et belges. Salut au pistolet à l’occasion du centenaire de la fin de la bataille de Passchendaele le 10 novembre et en hommage aux vies perdues et aux souffrances endurées par les artilleurs. Il s’agissait d’un événement conçu et planifié sous le patronage du haut-commissaire du Canada au Royaume-Uni. Le Fonds du patrimoine couvrait les dépenses du détachement. À l’instar de la commémoration de Vimy, il s’agissait d’une occasion unique pour le leadership et le perfectionnement professionnel du commandant de contingent et des membres du détachement.

Pèlerinage commémoratif de la campagne d’Italie

Sur le modèle de Vimy, le Fonds du patrimoine a souscrit à la participation de membres subalternes du régiment à un pèlerinage, du 2 au 12 novembre 2018, sur les champs de bataille canadiens en Italie, de la Sicile à Monte Cassino, à l’occasion du 75e anniversaire de la campagne.

Pèlerinage commémoratif de la campagne de Normandie

Toujours sur le modèle de Vimy, le Fonds du patrimoine a souscrit à la participation de membres subalternes sélectionnés du régiment à un pèlerinage du 30 mai au 9 juin 2019 sur les champs de bataille de la Normandie, de la plage JUNO à Falaise, à l’occasion du 75e anniversaire du jour J . Les champs de bataille de Beaumont Hamel, Vimy et Beaumont Hamel datant de la Première Guerre mondiale ont également été visités.

Point 67 Normandy Battlefield 25 Pounder Monument

À l’occasion du 75e anniversaire de la bataille de Normandie, le régiment a placé un canon de 25 livres dans la zone d’observation de la Fondation des champs de bataille canadiens sur la crête de Verrières (Point 67) à la mémoire des plus de 10 000 membres du régiment qui ont servi les canons. du IIe Corps canadien pendant la bataille et les 463 artilleurs qui ont donné leur vie du débarquement du jour J à la fermeture de Falaise Gap le 21 août 1944.

Green on! Go!

L’histoire de ce groupe a été rédigée et publiée avec l’aide d’une subvention de 5 000 $ du Fonds du patrimoine.

En cours

Bourse du jubilé de diamant du capitaine général

Cinq bourses de 1 000 $ sont offertes chaque année aux membres de la famille immédiate des membres du régiment constituant la réserve.

Gunners of Canada – Volume III

Soutien financier à la publication par l’Association de l’Artillerie royale canadienne, au nom du Régiment royal, d’un troisième volume de «The Gunners of Canada» – L’histoire autorisée du Régiment royal de l’Artillerie canadienne. Un compagnon des volumes I et II écrit par le distingué historien militaire canadien, le colonel G.W.L. Nicholson, CD, ce volume couvrira la période de 1967 à 2012. Il couvrira toutes les unités, tant les unités régulières que les réservistes, ainsi que toutes les disciplines, spécialités et équipements de l’artillerie, de la défense aérienne et au terrain, à la localisation, à l’acquisition d’objectifs et au contrôle de l’espace aérien. ; des batteries aéroportées aux postes d’observation aériens; et, des canons remorqués et automoteurs aux mortiers et aux missiles. Son contenu inclura notre contribution aux engagements et aux opérations domestiques et à l’étranger, ainsi que l’évolution des rôles, de l’organisation, de la doctrine, de la tactique, de la formation, de l’équipement et des munitions de l’artillerie. Notre identité particulière d’artilleur, notre vie régimentaire et nos personnalités seront toutes incluses. Il sera publié en anglais et en français.

With a few guns

Une subvention de 5 000 $ a été accordée à un auteur pour la recherche et la rédaction d’un compte rendu des services rendus à l’ARC en Afghanistan 2006-2012. Une fois le repêchage terminé, le régiment aura la possibilité de procéder à une publication complète.

Soutien au musée de l’ARC

Le Fonds du patrimoine verse une contribution annuelle au musée de l’ARC – actuellement 17 000 $. Ces fonds servent à embaucher deux stagiaires d’été chaque année pour s’occuper de divers aspects des opérations du musée. Ce programme contribue non seulement de manière déterminante au succès du Musée en raison de la qualité des stagiaires qu’il attire, mais il contribue également à donner un bon départ à la carrière active de jeunes très talentueux.

Le Fonds aide également le musée à acheter ou à remettre en état des artefacts. Parmi les exemples récents, on peut citer l’achat d’un canon type 1 utilisé par la brigade du RCHA pendant la Première Guerre mondiale, ainsi que la fourniture de roues en bois fabriquées sur mesure qui contribueront à remettre en état le parc. 1921-22 tracteur d’artillerie de siège de la société auto d’entraînement à quatre roues motrices. Le musée de l’ARC possède l’une des plus importantes collections de véhicules militaires historiques du pays. Une fois restauré, le musée inclura le tracteur d’artillerie de siège dans son programme de sensibilisation en tant que premier créateur de certaines de leurs armes d’époque de la Première Guerre mondiale.

Plus récemment, le Fonds du patrimoine a versé une contribution spéciale de 50 000 $ au Musée afin de lui permettre d’acquérir aux enchères à Londres l’ensemble de médailles du major-général Thomas Bland «Jingo» Strange – premier commandant de la batterie B et de la School of Gunnery à Québec considéré par ses pairs comme «le père de l’artillerie canadienne».

Enfin, le Fonds appuie la collaboration du Musée de l’ARC avec d’autres musées qui, en raison de leur emplacement ou de leur mission, jouent également un rôle important dans la préservation et l’interprétation de l’histoire du Régiment. Les cibles actuelles sont le Fort Henry à Kingston et le Parc d’artillerie à Québec – tous deux choisis pour leur lien avec l’établissement des batteries A et B en 1871 et pour la présence significative du Régiment dans ces villes. Le 9 juillet 2018, un succès rapide a été obtenu avec l’ouverture à Fort Henry d’une nouvelle galerie de musée et d’une exposition intitulée «Kingston et ses artilleurs». L’exposition contient plus de cinquante artefacts prêtés à long terme par le musée de l’ARC.

Soutien au programme de communications régimentaire

Le Régiment royal compte actuellement plus de 4 300 membres de tous les grades, répartis en 24 langues, dans 24 unités de la Force régulière et de la Réserve, de Victoria à Yarmouth, ainsi que dans les bureaux régionaux de la RCA et dans des postes extra-régimentaires. Il y a aussi le groupe de l’ARC, le musée et plusieurs milliers de membres à la retraite, ainsi que des honoraires et des amis du régiment. Le programme de communications régimentaires a pour but d’aider à maintenir ces membres de la famille régimentaire au courant des affaires régimentaires et de promouvoir l’unité de la pensée, de la parole et de l’action du régiment. Un site Web intégré ARC / AARC (Le Régiment royal de l’Artillerie canadienne), un bulletin électronique (Les Nouvelles des artilleurs canadiens) et un logiciel de gestion d’association (Member 365) sont des éléments clés du programme, dont les coûts sont partagés entre l’Association de l’ARC, le Fonds régimentaire de l’ARC et le Fonds du patrimoine de l’ARC.

Futur

Pèlerinage commémoratif de la libération des Pays-Bas

Sur le modèle de Vimy, le financement appuiera la participation de membres de la force régulière subalternes sélectionnés à une tournée des champs de bataille canadiens aux Pays-Bas à l’occasion du 75e anniversaire de la libération de la Hollande en 2020.

150ème anniversaire des batteries A et B

Financement d’événements, en 2021, à Shilo, Kingston, Québec, Ottawa, au Royaume-Uni et ailleurs commémorant la création de batteries A et B, premiers éléments de l’armée professionnelle canadienne. La planification est à un stade précoce; cependant, l’un des aspects de ce projet consistera à ajouter au Mémorial du RCHA à Kingston les noms des membres des régiments et des batteries du RCHA morts en service actif en Corée et en Afghanistan.

Subscribe to The
Canadian Gunner News/
Abonnez-vous aux
Nouvelles des artilleurs
canadiens