Concours de rédaction commémoratif Colonel Geoffrey Brooks2021-06-15T17:12:57-04:00

Concours de rédaction commémoratif Colonel Geoffrey Brooks

Introduction

Le colonel E.G. Brooks, un officier accompli du Royal Regiment, s’est vu décerner l’Ordre du service distingué en reconnaissance de ses actes en tant que major au 6e Régiment d’artillerie de campagne, ARC, le 26 février 1945 durant l’opération BLOCKBUSTER. Le commandant de son bataillon appuyé, les Cameron Highlanders, ayant été tué, il a assumé le commandement et il a contrôlé les opérations des compagnies avancées jusqu’à l’arrivée du commandant adjoint du bataillon. De retour à son PO, il a ordonné le tir de ses propres pièces et du reste de l’artillerie divisionnaire dans l’exécution de cinq contre-attaques séparées, ce qui a eu l’effet bénéfique qu’aucun de ceux-ci n’a atteint les objectifs obtenus par les Camerons. Le colonel Brooks a commandé le 2e Régiment RCHA en Corée et était membre de l’escorte montée du Souverain au couronnement en 1953. Il a ensuite occupé le poste de directeur de l’Artillerie de 1960 à 1963. Il est décédé en 1964. Les vitraux que l’on voit à gauche sur la présente page ont été installés en sa mémoire au Collège militaire royal, où il a servi en tant qu’état-major/capt-adjt de 1948 à 1950.

Admissibilité

Le concours est ouvert à tous les étudiants et membres du personnel militaire actifs et retraités fréquentant un établissement d’enseignement postsecondaire.  Le concours de rédaction qui se déroule du 1 juillet 2021 au 1 avril 2022 est obligatoire pour les officiers subalternes et les étudiants AIG et fortement encouragé/discrétionnaire pour les adjudants et adjudants-maître.

Sujet

Les sujets du concours de cette année sont :

  1. Avec 50% des batteries de l’ARC étant de la discipline du SAO, est-il temps de procéder à un changement d’azimut en ce qui concerne la formation, l’effectif et l’organisation de l’ARC ?
  2. L’ARC a du mal à atteindre ses objectifs en matière de recrutement. Quelles méthodes innovantes pourraient être étudiées pour attirer, former et retenir les membres ?
  3. Comment l’artillerie peut-elle opérer dans l’environnement opérationnel dispersé et adaptatif (peut se concentrer sur une discipline spécifique) et continuer à maintenir sa pertinence ?
  4. « Cessez de combattre le dernier conflit », comment l’ARC devrait se réorganiser pour un retour aux opérations de combat à grande échelle ?

Règles

Les textes soumis doivent avoir une longueur de 2 000 à 3 000 mots.  Le titre et la page de tout ouvrage publié (ou non) cité en référence doivent être indiqués en note de bas de page et les extraits éventuels doivent être mis entre guillemets.

Les envois doivent se faire par courrier électronique et être en format MS Word.  Les envois doivent être strictement anonymes. Chaque concurrent doit adopter une devise ou un pseudonyme, qui sera inscrit en haut de la rédaction et qui sera le seul identifiant à apparaître sur la rédaction.  Pour protéger plus efficacement l’anonymat, les auteurs doivent inscrire leur pseudonyme dans la case « auteur » en dessous de la case « propriétés » dans Word.

Les rédactions doivent être reçues au QGR ARC au plus tard le 1 avril 2022.  Le gagnant est annoncé à une date à déterminer.

1800 $ en prix seront attribués : 1er prix – 1000 $; 2e prix – 500 $; et 3e prix – 300 $.

Présentation au QGR

Les textes doivent être transmis par rcarhq@gmail.com. Il faut inscrire à la ligne de l’objet « courrier électronique au QGR ARC à l’adresse rcarhq@gmail.com. Participation au concours de rédaction Geoffrey-Brook ».  Le courriel doit comprendre la rédaction en pièce jointe et dans le texte du message, et l’auteur doit indiquer son numéro de matricule (s’il y a lieu), son grade, son nom et son adresse qui seront conservés au QGR à des fins administratives.  Le QGR envoie ensuite le texte au comité d’évaluation.

Jugement

Le quartier général régimentaire de l’ARC doit réunir un comité de sélection pour évaluer les rédactions.  Les décisions prises par ce comité sont finales.  Les résultats seront dévoilés dans le prochain numéro de l’Artilleur canadien et versés sur son site Web. Tous les concurrents seront contactés par courrier.

Le QGR ARC ne peut être tenu responsable de la perte ou du retour d’un texte soumis; il n’assume par ailleurs aucune responsabilité par rapport à la réception, au traitement, à l’évaluation et à la communication des textes.

Les droits d’auteur des textes soumis demeurent la propriété de l’auteur, mais la soumission d’un document au concours confère à l’ARC la permission de publier ledit document selon que le QGR ARC le juge opportun ainsi que d’en conserver une copie dans la bibliothèque et les archives du Musée de l’ARC.

Dissertations d’années précédentes

La reproduction ou la distribution en tout ou en partie de n’importe quelle dissertation Geoffrey Brooks affichée ici sans le consentement écrit explicite de l’auteur est strictement interdite.

2020

Première place

Deuxième place

  • « Innovation and Adaptation: How British and Canadian artilleries rose to meet the demands of the First World War » par le sous-lieutenant Jonas Bystorm, 20e Régiment d’artillerie de campagne ARC

Troisième place

2019

Première place

Deuxième place

Troisième place

Aucun prix décerné cette année.

2018

Première place

Deuxième place

  • Khyber Pass  par l’adjudant chef Sebastian Normand, École du Régiment royal de l’Artillerie canadienne

Troisième place

2017

Première place

  • Panzermeyer Attacks!  par le capitaine Ian Haliburton, École du Régiment royal de l’Artillerie canadienne Gagetown

Deuxième place

Troisième place

  • Ubique, Always  par le capitaine Ioana Stoica, 4e Régiment d’appui d’artillerie (Appui général) ARC

2016

Première place

Deuxième place

Troisième place

2015

Aucun prix décerné.

2014

Première place

2013

Première place

Deuxième place

Troisième place

2012

Première place

Deuxième place

Troisième place

Mention honorable

2011

Première place

2010

Première place

Deuxième place

Troisième place

Mention honorable

Subscribe to The
Canadian Gunner News/
Abonnez-vous aux
Nouvelles des artilleurs
canadiens