Garnison régimentaire l’ARC2020-01-16T04:38:38+00:00

Garnison régimentaire de l’ARC

L’Armée canadienne est présente dans la région de la base des Forces canadiennes (BFC) Shilo depuis 1910, année de l’établissement du Camp Sewell à cinq kilomètres au nord-est de la base actuelle, afin de former des unités d’infanterie, de cavalerie et d’artillerie du district militaire n ° 10 (Saskatchewan, Manitoba et le nord-ouest de l’Ontario).

En 1915, le camp Sewell a été renommé Camp Hughes en l’honneur du ministre de la Milice, Sir Sam Hughes. Plus de 38 000 soldats canadiens ont été formés à la guerre de tranchées au Camp Hughes avant d’être expédiés outre-mer en Europe pendant la Première Guerre mondiale. Le Camp Hughes resta ouvert pour l’entraînement d’été jusqu’en 1933, date à laquelle les opérations furent transférées au Camp Shilo, nouvellement créé. L’entraînement d’artillerie a eu lieu tout au long des années 1930 et s’est intensifié pendant la Seconde Guerre mondiale avec la création du A3 Centre canadien de formation de l’artillerie (CCFA). Après la guerre, le A3 CCFA devint l’École royale canadienne d’artillerie. En outre, Shilo a été reconnu comme la maison mère des artilleurs de campagne, de pièces moyennes et antichars.

Le Camp Shilo est devenu la base militaire des artilleurs de toutes les branches du Régiment royal de l’Artillerie canadienne en 1960, à la suite de la fermeture des écoles d’artillerie côtière et antiaérienne à Halifax, Esquimalt et Picton. Le CEMD a confirmé le statut de la BFC Shilo en tant que maison mère pour tous les artilleurs le 4 septembre 1968. Le musée de l’ARC et le quartier général du régiment du Régiment royal de l’Artillerie canadienne sont situés au même endroit.

Des informations sur la BFC Shilo peuvent être obtenues à l’adresse suivante: http://www.army-armee.forces.gc.ca/fr/bfc-shilo/index.page.

Subscribe to The
Canadian Gunner News/
Abonnez-vous aux
Nouvelles des artilleurs
canadiens