///Le MGen AB Matthews CBE, DSO, ED, CD (1909-1991)

Le MGen AB Matthews CBE, DSO, ED, CD (1909-1991)

Le major-général Albert Bruce Matthews, fils du 16e lieutenant-gouverneur de l’Ontario, a fait ses études au Collège Upper-Canada et à l’Université de Genève; après l’obtention de son diplôme, il devint associé dans l’entreprise familiale. Enrôlé dans la 3e Brigade de campagne (milice active non permanente) en 1928, il passa la décennie suivante en service régimentaire. Il fut promu major en 1938, alors qu’il était le capitaine‑adjudant au 7e (Toronto) Régiment ARC.Lorsque la Deuxième Guerre mondiale éclate, le major Matthews est mobilisé dans la 15e Batterie de campagne et l’accompagne outre-mer en janvier 1940. Au Royaume-Uni, il commande la 3/23 batterie moyenne, servant comme commandant adjoint du 1er Régiment moyen pour ensuite commander le 5e Régiment moyen. Après 14 années de service régimentaire, il devient un praticien averti de l’art de l’artillerie. Il est nommé officier de contre-batterie du 1er Corps canadien et en janvier 1943, est promu brigadier commandant de l’artillerie royale de la 1ère division du Canada; c’est à ce titre qu’il sert en Sicile et en Italie. Comme commandant de l’appui-feu pendant le débarquement de Sicile, il contrôle minute par minute le tir, du pont du monitor Roberts.

En mars 1944, il est nommé commandant de corps de l’artillerie royale du 2e Corps du Canada et en novembre, il est promu major-général et assigné au commandement de la 2e Division d’infanterie du Canada, poste qu’il occupe jusqu’à la démobilisation en novembre 1945. Reconnu pour son excellent travail, il est nommé commandeur de l’Ordre de l’Empire britannique, est récompensé de l’Ordre du service distingué et est cité deux fois à l’ordre du jour. Le gouvernement reconnaissant des Pays-Bas le nomme grand officier de l’Ordre d’Orange Nassau avec épées croisées, et la France l’honore de la Légion d’honneur et de la Croix de guerre avec palme. En novembre 1945, il est mis sur la liste de réserve des officiers en service actif.

Son caractère assuré, direct et efficace forgé en partie grâce à son service militaire constitue un atout immédiat lorsqu’il retourne au monde des affaires. Il est nommé président de la Canada Permanent Mortgage Corporation, président de la Compagnie de Fiducie Canada Permanent, président du conseil d’administration de l’Excelsior Life Insurance Company et est cadre supérieur dans plus d’une douzaine importantes sociétés nationales.

Le major-général Matthews est appelé à trois reprises pour service spécial auprès de la réserve supplémentaire et à plusieurs occasions sert comme colonel honoraire du 29e Régiment de campagne, du 32e Régiment de campagne (automoteur), du 42e Régiment moyen et du 1er Régiment de repérage (Artillerie). De janvier 1964 à janvier 1965, il sert comme colonel commandant du Régiment royal de l’artillerie canadienne. Il visite fréquemment les unités d’artillerie d’un océan à l’autre.

Le major-général Matthews est activement engagé dans le soutien des arts et dans diverses activités philanthropiques. Parmi ses nombreuses nominations, citons : membre du conseil d’administration du Toronto Western Hospital, membre du conseil d’administration du United Community Fund, président du musée des beaux-arts de Toronto et membre du conseil d’administration du Stratford Shakespearean Festival.

Chef de file dans l’effort de guerre du Canada, dans l’industrie canadienne et dans sa communauté, les réalisations du major-général Matthews sont légendaires. Il a servi sa patrie et le Régiment royal avec distinction pendant plus de 60 ans. Il est décédé à Toronto le 14 septembre 1991.

2019-11-27T19:10:54-05:00Les grands Artilleurs|

Subscribe to The
Canadian Gunner News/
Abonnez-vous aux
Nouvelles des artilleurs
canadiens